Les paysages désertiques ont toujours attiré l’homme. L’Espagne, un pays où les précipitations ne sont pas très abondantes (à l’exception de la côte cantabrique), renferme quatre régions où l’aridité est extrême :

  1. Monegros

Il s’agit d’un habitat endémique qui évoque les steppes de l’Europe de l’Est. Le paysage possède donc des traits caractéristiques uniques en Europe.

Cet immense territoire, qui s’étend sur une surface de plus de 276 000 ha, est jalonné de steppes, de zones d’arbustes, de ravins, de collines, de salines et de petits lacs.

Il abrite de très nombreuses espèces endémiques et possède une avifaune d’une très grande variété.

  1. Jandía

Situé à l’extrémité sud de l’île de Fuerteventura, au climat très aride, ce parc naturel abrite une montagne haute de 800 m, entre la presqu’île de Jandía et l’isthme qui relie celle-ci au reste de l’île.

Resté pratiquement vierge, ce parc offre un paysage impressionnant. Assurément l’un des plus beaux sites des îles Canaries.

De par son climat aride et son emplacement privilégié, de nombreuses espèces menacées, aujourd’hui protégées, y ont trouvé refuge.

  1. Tabernas

Le désert de Tabernas, dans la province d’Almería, est connu dans le monde entier pour les nombreux westerns qui y ont été tournés pendant des décennies.

Ce site naturel, d’une surface de 28 000 ha, offre des ressources géologiques d’une grande variété, telles que des torrents, des ravins et des précipices.

De par ses conditions climatiques extrêmes, ce site est considéré comme un véritable désert, le seul du genre en Europe.

De nombreux sentiers sont aménagés pour découvrir les plus belles richesses de ce désert.

  1. Bardenas Reales

Ce désert se trouve dans la vallée de l’Èbre, comme Monegros. Il s’agit d’un parc naturel qui présente de nombreuses curiosités, notamment sur le plan administratif, puisque son territoire de 42 000 ha n’est rattaché à aucune commune.

Les couches de grès se fondent dans l’argile molle et le gypse pour former un paysage incroyable qui se transforme à une vitesse vertigineuse.

Autrefois terre de brigands, ce parc a également servi au tournage de films, d’annonces publicitaires et de vidéos musicales. La magie des Bardenas Reales ne laisse personne indifférent.

 

Veuillez noter que nous organiserons bientôt deux randonnées vers ce site désertique de toute beauté. Tout est organisé par la Posada La Pastora à l’occasion de son 15e anniversaire:

Le parc des Bardenas Reales en VTT

Le parc des Bardenas Reales à pied

Inscrivez-vous sans tarder !

Exotisme intérieur : Les quatre régions les plus arides d’Espagne

11 Feb 2015 Bardenas Reales, Rutas BTT, Rutas Senderismo, Senderismo

Les paysages désertiques ont toujours attiré l’homme. L’Espagne, un pays où les précipitations ne sont pas très abondantes (à l’exception de la côte cantabrique), renferme quatre régions où l’aridité est extrême :

  1. Monegros

Il s’agit d’un habitat endémique qui évoque les steppes de l’Europe de l’Est. Le paysage possède donc des traits caractéristiques uniques en Europe.

Cet immense territoire, qui s’étend sur une surface de plus de 276 000 ha, est jalonné de steppes, de zones d’arbustes, de ravins, de collines, de salines et de petits lacs.

Il abrite de très nombreuses espèces endémiques et possède une avifaune d’une très grande variété.

  1. Jandía

Situé à l’extrémité sud de l’île de Fuerteventura, au climat très aride, ce parc naturel abrite une montagne haute de 800 m, entre la presqu’île de Jandía et l’isthme qui relie celle-ci au reste de l’île.

Resté pratiquement vierge, ce parc offre un paysage impressionnant. Assurément l’un des plus beaux sites des îles Canaries.

De par son climat aride et son emplacement privilégié, de nombreuses espèces menacées, aujourd’hui protégées, y ont trouvé refuge.

  1. Tabernas

Le désert de Tabernas, dans la province d’Almería, est connu dans le monde entier pour les nombreux westerns qui y ont été tournés pendant des décennies.

Ce site naturel, d’une surface de 28 000 ha, offre des ressources géologiques d’une grande variété, telles que des torrents, des ravins et des précipices.

De par ses conditions climatiques extrêmes, ce site est considéré comme un véritable désert, le seul du genre en Europe.

De nombreux sentiers sont aménagés pour découvrir les plus belles richesses de ce désert.

  1. Bardenas Reales

Ce désert se trouve dans la vallée de l’Èbre, comme Monegros. Il s’agit d’un parc naturel qui présente de nombreuses curiosités, notamment sur le plan administratif, puisque son territoire de 42 000 ha n’est rattaché à aucune commune.

Les couches de grès se fondent dans l’argile molle et le gypse pour former un paysage incroyable qui se transforme à une vitesse vertigineuse.

Autrefois terre de brigands, ce parc a également servi au tournage de films, d’annonces publicitaires et de vidéos musicales. La magie des Bardenas Reales ne laisse personne indifférent.

 

Veuillez noter que nous organiserons bientôt deux randonnées vers ce site désertique de toute beauté. Tout est organisé par la Posada La Pastora à l’occasion de son 15e anniversaire:

Le parc des Bardenas Reales en VTT

Le parc des Bardenas Reales à pied

Inscrivez-vous sans tarder !

Volver

L’intérêt pour les circuits VTT de plusieurs jours a augmenté en Espagne au cours des dernières années. De même, l’offre de différents types de randonnées cyclistes a connu une hausse similaire.

Parmi cette offre, cinq circuits ont retenu notre attention :

  1. Espubike

Un circuit de création très récente, qui traverse le parc naturel de Sierra Espuña, dans la région de Murcie. Ce site naturel est l’un des plus intéressants de la région.

Le parcours commence à Berro et s’étend sur une longueur de 146 km, répartis en quatre tronçons, avec un dénivelé cumulé de 4 300 m au total.

Les participants possèdent un passeport, sur lequel un tampon est apposé à chaque point de passage.

On peut y participer à n’importe quelle période de l’année, sauf en été en raison des températures élevées.

Parmi les curiosités que l’on découvre lors du parcours, mentionnons les hardes de mouflons de l’Atlas et les puits où l’on entreposait autrefois la glace en hiver.

  1. Tracks de Mallorca

Ce circuit passe par la sierra de Tramuntana, une région montagneuse au Nord-ouest de l’île, classée récemment au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

Le printemps et l’automne sont la meilleure époque de l’année pour y participer. Le trajet s’effectue de façon autoguidée à l’aide d’un GPS. Il s’étend sur une longueur de 220 km au total, avec un dénivelé de 5 100 m. Quatre jours suffisent en principe pour le parcourir, mais libre à vous d’allonger ou de raccourcir ce délai !

Le contraste entre la mer et la montagne rend ce circuit passionnant.

  1. Transandalus

La principale caractéristique de ce circuit réside dans le fait qu’il a été mis sur pied grâce aux efforts de nombreux cyclistes bénévoles d’Andalousie. Il s’agit d’un parcours circulaire, long de 2 000 km, qui traverse les huit provinces andalouses.

Il est davantage conçu pour le cyclotourisme, car il n’y a aucune partie technique et il est aisé d’y rouler en portant ses propres sacoches (ce qui est pratiquement impossible sur les autres parcours).

On peut trouver facilement le tracé du parcours sur wikiloc (classés par provinces) et il est possible, évidemment, de le faire en plusieurs étapes à l’occasion de différentes escapades.

Le circuit traverse de très nombreux sites naturels protégés, ce qui le rend très intéressant. On peut le parcourir à n’importe quelle période de l’année, sauf pendant les grosses chaleurs estivales.

  1. Pedales de Lava

Il s’agit d’un itinéraire à parcourir en VTT sur les sentiers de Lanzarote, cette île incomparable de l’archipel des Canaries. Il fait partie du réseau « Pedales del Mundo ».

On peut y participer toute l’année, grâce au climat agréable dont jouissent les îles Canaries. Il convient cependant de se tenir informé des prévisions du vent, car celui-ci provoque parfois de sérieuses complications.

La longueur est de 247 km au total, avec un dénivelé cumulé positif de 3 500 m. Il est conçu également pour être parcouru en quatre étapes.

La traversée procure des sensations agréables, en contemplant des paysages d’un autre monde. On découvre également l’île de la Graciosa, un joyau protégé par un petit bras de mer.

  1. Cruzada Medieval VTT

La Cruzada Medieval VTT est notre parcours préféré. Il se déroule sur une partie méconnue du piémont pyrénéen, le long du versant aragonais.

Il s’agit d’un circuit de 217 km, avec un dénivelé cumulé de 5 600 m, conçu pour les cyclistes expérimentés. Il se compose en effet de chemins forestiers alternant des tronçons plus techniques avec des tronçons asphaltés sur des routes complètement solitaires.

La randonnée est possible à tout moment entre mars et novembre, bien que la canicule estivale soit à éviter.

Aucun autre circuit ne vous fera ressentir une telle sensation de solitude. Il passe par de superbes villages médiévaux, comme Uncastillo ou Sos del Rey Católico et vous permet de découvrir des maisons typiquement pyrénéennes laissées à l’abandon, comme le caso de Peña.

 

Ce sont les circuits qui nous plaisent. Et vous, quel circuit ajouteriez-vous à la liste ?

Les cinq meilleurs circuits VTT par étapes d’Espagne

11 Feb 2015 Ciclismo, Noticias, Prepirineo, Rutas BTT, Rutas Cicloturismo

L’intérêt pour les circuits VTT de plusieurs jours a augmenté en Espagne au cours des dernières années. De même, l’offre de différents types de randonnées cyclistes a connu une hausse similaire.

Parmi cette offre, cinq circuits ont retenu notre attention :

  1. Espubike

Un circuit de création très récente, qui traverse le parc naturel de Sierra Espuña, dans la région de Murcie. Ce site naturel est l’un des plus intéressants de la région.

Le parcours commence à Berro et s’étend sur une longueur de 146 km, répartis en quatre tronçons, avec un dénivelé cumulé de 4 300 m au total.

Les participants possèdent un passeport, sur lequel un tampon est apposé à chaque point de passage.

On peut y participer à n’importe quelle période de l’année, sauf en été en raison des températures élevées.

Parmi les curiosités que l’on découvre lors du parcours, mentionnons les hardes de mouflons de l’Atlas et les puits où l’on entreposait autrefois la glace en hiver.

  1. Tracks de Mallorca

Ce circuit passe par la sierra de Tramuntana, une région montagneuse au Nord-ouest de l’île, classée récemment au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

Le printemps et l’automne sont la meilleure époque de l’année pour y participer. Le trajet s’effectue de façon autoguidée à l’aide d’un GPS. Il s’étend sur une longueur de 220 km au total, avec un dénivelé de 5 100 m. Quatre jours suffisent en principe pour le parcourir, mais libre à vous d’allonger ou de raccourcir ce délai !

Le contraste entre la mer et la montagne rend ce circuit passionnant.

  1. Transandalus

La principale caractéristique de ce circuit réside dans le fait qu’il a été mis sur pied grâce aux efforts de nombreux cyclistes bénévoles d’Andalousie. Il s’agit d’un parcours circulaire, long de 2 000 km, qui traverse les huit provinces andalouses.

Il est davantage conçu pour le cyclotourisme, car il n’y a aucune partie technique et il est aisé d’y rouler en portant ses propres sacoches (ce qui est pratiquement impossible sur les autres parcours).

On peut trouver facilement le tracé du parcours sur wikiloc (classés par provinces) et il est possible, évidemment, de le faire en plusieurs étapes à l’occasion de différentes escapades.

Le circuit traverse de très nombreux sites naturels protégés, ce qui le rend très intéressant. On peut le parcourir à n’importe quelle période de l’année, sauf pendant les grosses chaleurs estivales.

  1. Pedales de Lava

Il s’agit d’un itinéraire à parcourir en VTT sur les sentiers de Lanzarote, cette île incomparable de l’archipel des Canaries. Il fait partie du réseau « Pedales del Mundo ».

On peut y participer toute l’année, grâce au climat agréable dont jouissent les îles Canaries. Il convient cependant de se tenir informé des prévisions du vent, car celui-ci provoque parfois de sérieuses complications.

La longueur est de 247 km au total, avec un dénivelé cumulé positif de 3 500 m. Il est conçu également pour être parcouru en quatre étapes.

La traversée procure des sensations agréables, en contemplant des paysages d’un autre monde. On découvre également l’île de la Graciosa, un joyau protégé par un petit bras de mer.

  1. Cruzada Medieval VTT

La Cruzada Medieval VTT est notre parcours préféré. Il se déroule sur une partie méconnue du piémont pyrénéen, le long du versant aragonais.

Il s’agit d’un circuit de 217 km, avec un dénivelé cumulé de 5 600 m, conçu pour les cyclistes expérimentés. Il se compose en effet de chemins forestiers alternant des tronçons plus techniques avec des tronçons asphaltés sur des routes complètement solitaires.

La randonnée est possible à tout moment entre mars et novembre, bien que la canicule estivale soit à éviter.

Aucun autre circuit ne vous fera ressentir une telle sensation de solitude. Il passe par de superbes villages médiévaux, comme Uncastillo ou Sos del Rey Católico et vous permet de découvrir des maisons typiquement pyrénéennes laissées à l’abandon, comme le caso de Peña.

 

Ce sont les circuits qui nous plaisent. Et vous, quel circuit ajouteriez-vous à la liste ?

Volver